Chroniques du lundi

(Publiée le 2 novembre 2007 par Margot Bruyère)

Arrière boutique

Il faut, disait Montaigne "se réserver une arrière-boutique toute franche, toute nôtre, en laquelle nous établissons notre vraie liberté et principale retraite et solitude".

Je souscrit entièrement à ce point de vue et, pour preuve, je disparais en résidence écrivain durant la majeure partie du mois de novembre. Donc, pas de chronique pendant ce temps car j'ai l'intention de travailler et réfléchir à mon prochain ouvrage dans mon arrière-boutique.

A bientôt


Retour Commentaire
 Arrière boutique (Margot Bruyère, 02-11-2007)