Chroniques du lundi

(Publiée le 12 septembre 2008 par Margot Bruyère)

De marbre ou de chair

À la "Neue Pinakothek" de Munich on va d'émerveillement en émerveillement . Je suis restée en contemplation devant une œuvre de Rodin: le buste d'une très jolie femme, au visage plein de douceur. Comment, dans une des pierres les plus dures, Rodin a-t-il pu façonner tant de tendre délicatesse charnelle? Et je pensais à cette simple femme du peuple regardant Camille Claudel travailler un bloc de marbre, puis s'étonnant: "Comment saviez-vous qu'il y avait un si joli pied dans ce bloc de pierre?".


Retour Commentaire
 De marbre ou de chair (Margot Bruyère, 12-09-2008)