Chroniques du lundi

(Publiée le 30 mars 2009 par Margot Bruyère)

Numérique ou papier?

Numérique ou papier?
L'Espresso (Rome) a récemment publié un article de Umberto Eco prenant fait et cause pour le livre papier non pas contre, mais au delà du numérique trop fragile, trop volatile. Il écrit:
" Si une panne électrique importante se produisait, je ne pourrais plus utiliser aucune mémoire électronique. Même en ayant enregistré tout Don Quichotte, je ne pourrais pas le lire à la lueur d'une bougie, dans un hamac, dans un bateau […] et si mon ordinateur tombe du cinquième étage, je suis mathématiquement sûr d'avoir tout perdu, tandis que si c'est mon livre qui tombe, au pire il me faudra ramasser les pages une par une."
Et plus loin:
"Les supports modernes semblent viser plus la diffusion de l'information que sa conservation. Le livre en revanche a été l'instrument majeur de la diffusion, mais en même temps de la conservation."
Il conclut enfin:
"Je suis heureux que ces livres soient là, sur mes étagères, une mémoire fiable pour le jour où mes instruments électroniques tomberont en panne."

N'est-ce pas la sagesse de comprendre la complémentarité des deux supports plutôt que de les opposer dans une vaine querelle des anciens et des modernes? Et ce qui est valable pour les livres l'est aussi pour les hommes.


Retour Commentaire
 Numérique ou papier? (Margot Bruyère, 30-03-2009)
 RE: Numérique ou papier? (Stéphane Mahéo alais Sam, 10-04-2009)