Chroniques du lundi

(Publiée le 1 janvier 2006 par Margot Bruyère)

Pronostics pour l'année nouvelle

Au début de l'an de grâce 1532, Rabelais pronostiquait de façon certaine, véritable et infaillible les événements à venir pour "l'année perpétuelle". Tellement perpétuelle que ces pronostics étaient déjà valables du temps du philosophe Averroes au XIIème siècle et qu'en ce début du XXIème siècle ils restent tout aussi certains, véritables et infaillibles! En voici un extrait:

"Cette année, les aveugles ne verront que bien peu, les sourds entendront assez mal, les muets ne parleront guère, les riches se porteront un peu mieux que les pauvres, et les gens en bonne santé mieux que les malades.

Vieillesse sera incurable cette année à cause des années passées.

Et quasi universellement régnera une maladie bien horrible et redoutable, maligne, perverse, épouvantable et déplaisante, laquelle terrifiera le monde ; sous son influence, plusieurs ne sauront de quel bois faire flèche, et bien souvent chercheront à s'en tirer en rêvassant, en raisonnant sur la pierre philosophale et les oreilles de Midas. Je tremble de peur quand j'y pense ; car je vous dis que cette maladie sera une épidémie, et Averroès l'appelle "manque d'argent"."

Et cependant, en dépit de toutes ses calamités, de toutes ses perfidies, de ses besognes fastidieuses et de ses rêves brisés, le monde est pourtant beau.
Bonne année à tous.


Retour Commentaire
 Pronostics pour l'année nouvelle (Margot Bruyère, 01-01-2006)