Chroniques du lundi

(Publiée le 14 avril 2006 par Margot Bruyère)

Labourage et patûrage

Un reportage télévisé nous montrait l'autre jour un cheval tirant bravement une charrue dans un vignoble du Languedoc. Les experts ont, paraît-il, découvert que rien ne vaut le charruage à l'ancienne pour aérer la terre et améliorer encore la qualité des vignobles de renom. D'autres experts ont également découvert que les vaches peuvent se nourrir d'herbe (on l'avait oublié).

"Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France" disait déjà Sully à Henri IV au XVIIème siècle.
Et si c'était toujours vrai?


Retour Commentaire
 Labourage et patûrage (Margot Bruyère, 14-04-2006)