Chroniques du lundi

(Publiée le 7 janvier 2011 par Margot Bruyère)

Béer aux choses présentes

Chateaubriand constatait avec mélancolie: "Montaigne disait que les hommes allaient béants après les choses futures, moi je bée aux choses passées".

Faut-il mieux vivre les yeux fixés sur le passé ou sur le futur ? Ni l'un ni l'autre assurait encore Montaigne. Il faut nous saisir des biens présents et en jouir, car nous avons encore moins de prise sur ce qui est à venir que sur ce qui est passé.

Je nous souhaite à tous, en ce début d'année 2011, de savoir "béer aux choses présentes".


Retour Commentaire
 Béer aux choses présentes (Margot Bruyère, 07-01-2011)