Chroniques du lundi

(Publiée le 2 octobre 2011 par Margot Bruyère)

bain de houle

Il faisait, ces jours-ci, un temps estival et j'ai profité de la plage voisine: trois kilomètres de sable blanc (sans algues vertes) pour deux ou trois personnes et autant de chiens. Il y avait une jolie houle, pas bien méchante mais impressionnante pour qui ne connaît pas la mer et ignore qu'il suffit de passer les quelques vagues panachées d'écume qui déferlent sur la plage et de se laisser ensuite bercer doucement par la houle, devenue inoffensive.

Il y a parfois dans la vie des moments de méfiance et de crainte; houle qu'il faut affronter pour trouver, au-delà, la sérénité et même, qui sait, le bonheur.


Retour Commentaire
 bain de houle (Margot Bruyère, 02-10-2011)