Chroniques du lundi

(Publiée le 23 octobre 2011 par Margot Bruyère)

Le parking des pigeons

J'étais invitée à signer "Cartouche, roi de Paris" dans une rue très animée et j'avais reçu un laissez-passer pour un parking privé. Il y avait encore quelques places libres et le gardien m'a dit, en pointant du doigt deux places de stationnement proches l'une de l'autre, où une famille de pigeons picorait des graines: "Vous seriez gentille de ne pas vous garer là, parce que, vous comprenez, c'est le parking des pigeons. C'est toujours là qu'on les nourrit".
Bienheureux pigeons qui peuvent stationner sans se faire pigeonner par une contravention!

Aux innocents, les mains pleines…


Retour Commentaire
 Le parking des pigeons (Margot Bruyère, 23-10-2011)