Chroniques du lundi

(Publiée le 6 février 2012 par Margot Bruyère)

"Négawatts/heure"

C'est l'hiver, il vente, il neige, il pleut… rien que de bien normal, sinon que la consommation d'électricité atteint des sommets, au risque de plonger la France entière dans les ténèbres et la froidure.J'ai la chance d'avoir une cheminée et, comme chacun sait, les flammes du foyer incitent à la rêverie. Donc, je rêve.

Je rêve que chacun s'efforce, non seulement en ce moment mais tout au long de l'année, de limiter sa consommation d'eau, d'électricité et d'essence, en utilisant son potentiel énergétique: prendre l'escalier plutôt que l'ascenseur, sa bicyclette ou ses pieds plutôt que la voiture pour les courses de voisinage, mettre un pull et des chaussettes au lieu de monter le chauffage. C'est ce qu'un conférencier, qui nous parlait récemment des énergies renouvelables, appelle consommer des "Négawatts/heure". C'est une énergie indéfiniment renouvelable, peu coûteuse et excellente pour la santé des populations.


Retour Commentaire
 "Négawatts/heure" (Margot Bruyère, 06-02-2012)
 chroniques (Martine Gaumé, 23-02-2012)
 RE: negawatt/heure (Françoise Piekarec, 05-03-2012)
 RE: negawatt/heure (Margot Bruyere, 05-03-2012)