Chroniques du lundi

(Publiée le 23 décembre 2012 par Margot Bruyère)

Lire, un besoin vital

« Livrées à la hâte et à la facilité de vivre extérieurement, les époques heureuses sont infidèles à la pensée écrite. Une molle félicité excella toujours à brûler les heures, à les presser de témoigner combien elles sont vides, vaines volantes. De poignants soucis, une tardive clairvoyance leur redonnent leur poids et leur suc, réduisent à leur valeur les plaisirs qui nous viennent du son et de fuyantes images. Ce qui se fixe en nous par l’œil, ce qui par le caractère imprimé échauffe en nous la pensée, l’esprit de compréhension et de contradiction, prend tout son prix ; n’est-il pas du meilleur augure que des générations égarées, en cherchant leur voie, retrouvent que lire est un besoin vital ? »
Ce texte, si actuel, a été écrit il y a exactement soixante-dix ans, en pleine guerre, par une femme de génie, clouée sur un divan : Colette.
Puisque 2013 promet d’être une année, sinon d’austérité, du moins de rigueur, souhaitons que nos « générations égarées » découvrent elles aussi que la joie de lire est un besoin vital.

Bonne lecture à tous !


Retour Commentaire
 Lire, un besoin vital (Margot Bruyère, 23-12-2012)