Chroniques du lundi

(Publiée le 6 janvier 2013 par Margot Bruyère)

L'intelligence des mains

La plupart du temps, l’intelligence est associée à la réussite intellectuelle, peut-être parce que les deux mots dérivent du même verbe latin. Or, il existe une forme d’intelligence que j’envie, car j’en suis dépourvue, et que j’appelle l’intelligence des mains. Heureusement pour moi, mon voisin la possède au plus degré. Aucun besoin pour lui de lire un mode d’emploi : il comprend comment l’appareil fonctionne, rien qu’à le regarder. Hier, la manette d’un de mes volets roulants m’est restée dans les mains. J’ai considéré stupidement ce petit morceau de ferrraille, et puis j’ai fait la seule chose à faire : je suis allée chercher mon voisin. Il a observé la manette, puis la manivelle; il a réfléchi cinq minutes et a déclaré : « je vais faire quatre petits trous, ici et là, et ça fonctionnera ». J’ai une confiance aveugle en son talent, mais tout de même: quatre petits trous pour fixer une manette à une manivelle ! J’étais sceptique et j’avais tort : tout est rentré dans l’ordre.

Je me demande par quelle aberration notre société a tendance à considérer les métiers manuels comme inférieurs aux métiers dits « intellectuels ».


Retour Commentaire
 L'intelligence des mains (Margot Bruyère, 06-01-2013)