Chroniques du lundi

(Publiée le 26 janvier 2014 par Margot Bruyère)

Du bon usage des dictionnaires

Le pied du divan était fendu et mon fils, plus amoureux de la langue française que du bricolage, n'était pas parvenu à en poser un neuf. J'ai donc fait appel à mon voisin qui ne lit guère, mais possède au plus haut degré "l'intelligence des mains". Le voici donc à la recherche d'une cale pour soulever le divan qui se trouve près d'une bibliothèque. Je lui tends un atlas; il me demande quelque chose de plus épais. J'attape le dictionnaire et l'homme de l'art se déclare satisfait. Tellement satisfait qu'en un tour de main le divan est réparé.
Comme quoi, les usages du dictionnaire sont multiples et variés.


Retour Commentaire
 Du bon usage des dictionnaires (Margot Bruyère, 26-01-2014)