Chroniques du lundi

(Publiée le 10 novembre 2014 par Margot Bruyère)

Une poignée de riz

Il est fréquent, chez nous, que les téléphones portables tombent à la mer. On les repêche si possible, mais évidemment ils ne fonctionnent plus. Que faire? Les jeter? Que nenni! Il suffit généralement de les plonger une journée dans une poignée de riz pour les assécher et les rendre à la vie.

Ne suffirait-il pas de quelques poignées de riz pour éviter que ne se noient en mer les affamés des pays pauvres tentant de rejoindre le mirage des pays riches?


Retour Commentaire
 Une poignée de riz (Margot Bruyère, 10-11-2014)