Chroniques du lundi

(Publiée le 1 juillet 2017 par Margot Bruyère)

Mes amies les taupes

Les taupes, chassées de ma pelouse par mon ami le taupier, se sont réfugiées dans le verger, où je les admets volontiers. Elles remuent la terre auprès des pommiers, et nous faisons désormais bon ménage, un excellent ménage même, car je ramasse à pelletées, et à moindre effort, le joli terreau bien tamisé qu'elles laissent sur leur passage et que j'utilise pour le potager.

Comme quoi, les anciens ennemis peuvent devenir d'excellents amis, si chacun veut bien y mettre du sien.

Cette minuscule anecdote m'amène à évoquer l'incroyable influence de Simone Veil sur l'apaisement des relations franco-allemandes. Cette chronique me donne l'occasion de lui rendre hommage au lendemain de sa mort.


Retour Commentaire
 Mes amies les taupes (Margot Bruyère, 01-07-2017)