Chroniques du lundi

(Publiée le 21 novembre 2019 par Margot Bruyère)

Le hérisson

Un hérisson a élu domicile chez moi. Il loge dans le bûcher, mais s'introduit dans la maison, à la nuit tombée, lorsque j'oublie de fermer la porte, attiré par les croquettes de la chienne.

A deux reprises, il s'est trouvé enfermé dans la véranda. J'ai reconnu sa présence, car les cannes et bâtons de marche étaient éparpillés, et les bouteilles de vin gisaient sur le sol, aucune ne s'étant brisée. Lui s'était roulé en boule dans un coin, une mésange voletant auprès de lui. Et l'on dit qu'il ne se passe rien à la campagne!

J'aurais bien aimé voir mon hérisson de la tête aux pieds, mais il refusait obstinément de quitter son armure. Je l'ai donc glissé dans la pelle à bourrier avec quelques croquettes, et je l'ai rapporté dans le bûcher. Mais je restais frustrée.
Un chasseur m'a donné la clé du problème: il suffit de gratter le dos du hérisson avec un crayon, et il s'étire, se détend.

Si votre compagnon (ou votre compagne) est d'une humeur massacrante, essayez donc de lui gratter le dos avec un crayon. N'est-ce pas là caresser dans le sens du poil?


Retour Commentaire
 Le hérisson (Margot Bruyère, 21-11-2019)