Chroniques du lundi

(Publiée le 20 octobre 2006 par Margot Bruyère)

Ivrognerie

"Une femme de village, veuve et de chaste réputation, sentant les premiers symptômes de grossesse, disait à ses voisines qu'elle se croirait enceinte si elle avait un mari. Mais de jour en jour ce soupçon devint certitude, puis évidence. Elle en vint à faire déclarer au prône de son église qu'elle pardonnerait à celui qui reconnaîtrait le fait en le lui avouant; elle promettait de lui pardonner et, s'il le trouvait bon, de l'épouser. Un sien jeune valet de labourage, enhardit de cette proclamation, déclara avoir trouvé la dame, un jour de fête, ayant bien largement bu son vin, si profondément endormie près de son foyer, et dans une pose si indécente, qu'il avait pu s'en servir sans l'éveiller.
Ils vivent encore mariés ensemble."

On dirait du Rabelais… c'est du Montaigne!


Retour Commentaire
 Ivrognerie (Margot Bruyère, 20-10-2006)