Chroniques du lundi

Poster un commentaire sur :

"La tempête a fait rage cette nuit, et le mimosa, qui égayait mon jardin hivernal de ses flocons de soleil, s'est couché doucement au petit matin. Je suis allée lui dire adieu. Ses branchages épars sur le sol illuminaient la pelouse comme un dernier hommage à la vie, à la lumière.
Un surgeon poussait à son pied déraciné.

Mort, ou est ta victoire?"

Titre
Contenu  
Auteur
E-mail

Poster