Les chroniques du lundi

Les chroniques du lundi

Quarante écus - Un gingko biloba, venu tout droit du jardin de Goethe à Weimar, a été confié à mon jardin. Ses feuilles, et aussi son tronc, sont doubles, de sorte que je m'émerveille avec le poète: "Est-ce un être vivant, qui s'est scindé en lui-même, sont-ils d...

>> Lire la suite

SALVE

Tel est le mot d'accueil que Goethe avait fait peindre sur le seuil en bois de sa demeure à Weimar ; il y est toujours. L'idée m'a plu et je l'ai copiée pour le pas de ma maison. Le résultat fut surprenant : les premiers jours, les visiteurs admiraient, s'ébahissaient... et l'enjambaient ! Maintenant, ils marchent dessus, en habitués.

Bienvenue, donc, sur le seuil de mon site. Franchissez-le et entrez : nous nous sommes efforcés, Pixing et moi, d'y donner des informations claires et détaillées sur mes livres (histoire, source d'inspiration, premier chapitre) et sur moi-même. Vous pourrez également y lire mes chroniques et les réactions qu'elles ont engendrées.

Enfin, si vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez me joindre par courriel à salve@margot-bruyere.fr

Merci de votre visite.